S’il est relativement facile d’apprendre les méthodes du Zhi Neng Qi Gong (les formes), il n’en reste pas moins, que pour pouvoir en récolter tous les bénéfices, un certain nombre de considérations doivent être prises en compte.

  • Établir une confiance puissante et ferme dans sa pratique quant à ses possibilités et ses résultats.

  • Être clair sur les objectifs de la pratique du Zhi Neng Qi Gong

  • De passer au crible sa connaissance, de mettre en œuvre les théories et confronter son expérience à la réalité, afin d’éliminer les croyances non éclairées et la superstition.

  • Se connecter continuellement à la nature profonde de la pratique qui est essentiellement basée sur le développement de la conscience et de ses capacités.

  • Adoptez une attitude appropriée à l’égard des réactions susceptibles de se produire pendant la pratique du Zhi Neng Qi Gong, en d’autres termes persévérer quoi qu’il en soit.

  • Adapter son mode de vie à la compréhension qui émerge avec l’évolution de sa pratique, d’appliquer en pratique et au quotidien


Construire une confiance et une conviction inflexible

Établir une confiance puissante et ferme dans votre pratique quant à ses possibilités et ses résultats.

Une conviction et une confiance fermes peuvent se transformer en une détermination inébranlable et ainsi développer de grandes capacités.

Ces capacités deviendront une force motrice et un réservoir d’endurance permettant d’atteindre les objectifs que l’on se sera fixé en terme de : santé, vitalité, réalisation… renforçant sa sagesse, se donnant le courage de surmonter les éventuelles difficultés d’ordre physiques, psychiques et spirituelles qui peuvent survenir sur ce chemin.

Il est impossible de réussir une entreprise ardue telle que guérir, retrouver la santé, réaliser son être profond sans instaurer une confiance totale dans la pratique choisie.

Cette conviction/confiance comporte deux appuis :

  • Le premier consiste à concevoir clairement que la pratique du Zhi Neng Qi Gong permet d’obtenir un équilibre, physique, mental et spirituel.
  • Le second est d’être certain qu’on est capable d’atteindre de grandes réalisations.

Ces convictions se doivent d’être profondément enracinées dans l’esprit. Car il est difficile voir impossible d’entreprendre cette démarche ardue en maintenant une attitude, un état d’esprit rempli de doutes.

Rester continuellement dans un entre-deux consistera à réduire cet art à une simple gymnastique de remise en forme, certes bénéfique mais loin de permettre de significatives transformations.

Comment construire une conviction et une confiance solides ?

Approfondir la compréhension du Zhi Neng Qi Gong.

Approfondir sa connaissance, mettre en œuvre les théories et confronter son expérience à la réalité, afin d’éliminer les croyances non éclairées et la superstition.

Le Zhi Neng Qi Gong n’est pas une simple méthode c’est une science profonde et avancée.

Il possède un système théorique unique, des méthodes, et des objectifs spécifiques, ainsi que ses propres domaines de recherche.

Bien que le Zhi Neng Qi Gong soit complètement nouveau pour la plupart des gens, sa validité a été et est prouvée par des millions de pratiquants a travers le monde.

Chaque pratiquant devrait éviter le culte et la fois aveugle dans ce Qi Gong, mais devrait plutôt chercher à en obtenir une compréhension complète et relative à ses fondements.

Ce n’est que lorsque l’on comprend réellement ce que l’on fait que le Zhi Neng Qi Gong devient une science authentique dans laquelle l’on peut véritablement établir sa confiance.

On peut alors vivre le pouvoir que confère cette confiance dans sa propre pratique.

Ce n’est que lorsque l’on étudie et maîtrise les théories du Zhi Neng Qi Gong en profondeur que l’on peut se débarrasser des limites de la connaissance générale (y compris la connaissance générale de la science moderne) et qu’il est alors possible d’accepter les phénomènes apparemment « miraculeux » du Qì Gōng et pouvoir les considérer comme étant normaux, naturels et appropriés.

Toutefois, il ne suffit pas d’étudier les théories, il est nécessaire de les éprouver a travers sa pratique.

Il est à noter que le pouvoir de la confiance sera d’autant plus fort s’il appuie sur des réalisations dans la pratique.

On peut alors faire le constat que le pouvoir de la confiance/conviction d’une personne est étroitement lié au niveau de ses réalisations.

Ce n’est plus ici une conviction aveugle mais une confiance éclairée.

Adoptez une attitude appropriée à l’égard des réactions susceptibles de se produire pendant la pratique

du Zhi Neng Qi Gong,

en d’autres termes persévérer quoi qu’il en soit.

Une fois cette confiance établie, il sera utile de mettre en place cette stratégie qui permettra d’éliminer les doutes et les suspicions au cas où se produiraient des phénomènes « extraordinaires » qui peuvent être vécus sans être immédiatement compris.

On cherchera consciencieusement à se conformer aux principes de la pratique et à faire le nécessaire.

Par exemple, lorsqu’un patient voit un médecin, il prend le médicament au sérieux et consciencieusement, conformément aux instructions du médecin. Même s’il ne connaît pas les ingrédients exacts de la prescription du médecin ni ses effets sur lui ou la manière dont ces ingrédients travaillent.  

La raison pour laquelle les patients se posent rarement de telles questions est que l’autorité médicale faite œuvre.

Ainsi, telle une prescription, les principes du Zhi Neng Qi Gong sont à mettre en œuvre avec cette conscience éclairée que nous avons déjà évoqué.

L’estime de soi par une présence soutenu.

Il est facile d’avoir une croyance générique dans le Qì Gōng, mais un processus d’effort cohérent est nécessaire pour développer une conviction ferme.

Du temps et un travail intense sont nécessaires pour voir les résultats et cela peut, et est différent d’une personne à une autre.

Lors qu’aucun effet n’apparaît après une période de pratique, cela constitue un moment critique dans le test de la conviction et sa motivations.

À ce moment-là, si on perd confiance en soi et qu’on cesse de pratiquer, on ne pourra pas terminer la démarche entreprise de renouvellement de son corps et de son esprit.

Inversement, si on continue à croire dans la pratique, à rester sans doute et à continuer à pratiquer sans cesse, on pourra assister à de réelles transformations.

Les personnes atteintes de pathologies en voyant des signes de récupération, ont retrouvé leur confiance en elles.

Mais, lorsque les symptômes sont revenus (la plupart de ces réactions étant liées à la pratique), ils ont généralement perdu cette confiance en eux et ont cessé de pratiquer, ce qui a pu entraîner une aggravation de leurs symptômes.

Une conviction vraiment « scientifique » n’avait pas été établie dans leurs esprits.

Quand ils ont vécu les premiers résultats efficaces, ils ont ignoré la nécessité de mieux comprendre la pratique du Qi Gong.

De plus, ils n’étaient pas bien préparés pour affronter les réactions liées à la pratique de Zhi Neng Qi Gong, car celle-ci existe, et peuvent être sous certains aspects semblables, a des manifestations symptomatiques.

Lorsque les symptômes sont revenus, ils ont succombé à un état de perplexité, de désarroi. Ils ont perdu leur capacité à diriger le corps avec l’esprit, et ont complètement négligé les preuves, l’expérience de toutes leurs réalisations antérieures.

En ce moment critique, il est primordial de rester ferme face à la conviction et de continuer à pratiquer ; de cette façon, la maladie pourras être éventuellement éradiqué et la santé enfin rétablie.

 « ça marche si on y croit » et « ça ne marche pas si on doute »

 L’adage « Ça marche si on y croit », est souvent considéré comme la norme dans les cercles du Qì Gōng  

Il est également parfois fortement sous-entendu dans la pratique du Zhi Neng Qi Gong.

En effet, on peut envisager dans la pratique du Qì Gōng, que le pouvoir de la conviction en l’esprit (vue sous son aspect placebo) peut jouer un rôle important dans la création de résultats positifs.

On constate pareillement que les pratiquants qui ont une croyance ferme obtiennent une réussite plus important et plus rapides que ceux qui doutent (et même dans ce cas, il n’existe pas un taux de guérison correspondant à cent pour cent).

Et même si l’on valide cette affirmation, on peut être en même temps en être en désaccord avec l’affirmation suivante :

« Cela ne fonctionne pas si on doute ».

Le Zhi Neng Qi Gong est une science ayant ses propres lois uniques et la conviction n’est que l’un des éléments de son efficacité ; bien que celle-ci soit très importante, ce n’est pas le seul.

Même si on ne croit pas dans le Qì Gōng, tant que l’on respecte dans notre pratique les lois de son fonctionnement et que l’on en respectant scrupuleusement les exigences, il sera toujours efficace.

Cependant, les résultats peuvent être plus lent à venir ou ont tendance à être escompté en raison de l’antagonisme au niveau de la conscience.

  • Ajouter au recueil d’expressions
    • Pas de liste de mots pour Français -> …
    • Créer une nouvelle liste de mots…
  • Copier
  • Ajouter au recueil d’expressions
    • Pas de liste de mots pour Français -> …
    • Créer une nouvelle liste de mots…
  • Copier