Qi Gong et chemin de Vie

Isabelle Gorissen rencontre l’art du Qi Gong, par hasard, si l’on peut dire.

Ce fut une véritable révélation et l’ouverture d’un chemin de vie, suite à un violent Burn out.
Une pratique quotidienne, une relation au monde
La pratique quotidienne du Qi Gong lui révéla les aspects de transformation du corps et de l’esprit propres à cet art.

Diplômée d’Etat en éducation spécialisée, elle découvrit dans cette pratique des appuis concrets pour illustrer et concrétiser les relations de l’individu avec lui-même, avec les autres et avec son environnement.

Le travail d’étude et de compréhension de cet art interne chinois lui permet de faire entrer la dimension du corps et son importance au coeur de pratiques éducatives souvent très et trop théoriques.

Son expérience en éducation spécialisée, auprès des personnes en rupture de lien social, de jeunes en errance, de familles en difficultés éducatives, de personnes atteintes de maladies mentales, l’amène à chercher des réponses plus pragmatiques que celles qu’apportent les approches « psy ».
Elle inclut au sein de ses techniques professionnelles de formatrice auprès d’adultes en recherche d’emploi cet habile outil qu’est le Qi Gong.

Corps/esprit, pleine conscience

Cela lui permet de transmettre ce savoir-faire/savoir-être que confère la compréhension du corps dans ses moindres mouvements. Un corps qui, pour la médecine traditionnelle chinoise, n’est pas moins que de l’esprit sous une densité plus importante.
Sa recherche, dès lors, à travers la pratique est de retrouver les gestes, les mouvements, les souffles propres au vivant se révélant dans la matière et qui sont la source même des traditions humaines, des relations humaines.
Cela pour aller au-delà des spéculations mentales et des croyances de tout ordre, afin de rendre accessible au plus grand nombre, par l’expérience, les appuis universels que sont les lois qui régissent la matière qui mènent, en toute simplicité et loin des grands discours, à l’harmonie et à l’autonomie, à l’Esprit.

Etre curieux pour expérimenter

Ce sont les propos et les ouvrages de Jean Bouchard D’Orval, qu’elle rencontra, qui ouvrir cette possibilité d’horizon sans limite, cette perspective de réalité de pure conscience qu’elle n’a de cesse d’expérimenter au coeur du quotidien.

Parcours

Elle a suivi les deux premières années/3 de la formation de formateurs de l’école du développement de la douceur « Zhiroujia », école de Jean-Michel Chomet et Laurence Cortadela. Cela lui a apporté des outils didactiques, source de compréhension des mécanismes des souffles (du QI) dans le corps.

Elle pratique et enseigne ainsi différentes formes de Qi Gong, développant une approche progressive de cet art aux multiples entrées.
Pour mieux comprendre les mécanismes du mouvements de ces souffles dans le corps, elle a suivi les 3 années d’étude des bases fondamentales de la MTC.

Aujourd’hui, elle étudie le Qi Gong et les arts internes auprès et avec Marc Gutekunst.
Elle pratique le Tui Na.

Elle bénéficie des enseignements des professeurs  Zhang Wen Chun,  Wei Qi Feng, Xi Xiao Feng, Tao Qing Yu, Lu Zhen Dao et Wang Lin et pratique le Zhi Neng Qi Gong, le meilleur outil, à ce jour, qu’elle ait trouvé pour cultiver son jardin.

Elle est enseignante internationale de Zhi neng Qi Gong, diplômée et a également obtenu le certificat de Healing ZNQG degré supérieur.
Elle a pratiqué et pratique encore Vipassana avec V.R. Dhiravamsa et L’art interne avec Tew Bunnag.
L’alchimie occidentale et ses principes opératifs viennent nourrir son étude propre à l’esprit et la matière. Elle suit les enseignements de Patrick Burensteinas depuis de nombreuses années (2003).

Elle pratique La Trame.

Contes

Voilà, quelques années, pour comprendre d’une autre façon ce monde, elle se mit à écrire des contes. Sans qu’elle le veuille vraiment, des histoires s’écrivent au-delà d’une raison pour résonner juste les chemins de vie.
Lire le conte du Vieil Arbre

Elle termine actuellement un Master en sociologie des organisations à l’université Lumière Lyon II.

Son axe de travail est d’étudier la réalité de ce monde pour se départir des croyances et s’appuyer sur l’expérimentation, sur l’opérationnel, sur le pragmatique et…peut être simplement accepter qu’il reste toujours un mystère avec lequel il est bon de faire.

Car comme il est écrit :
 » …la réalité est plus belle que nos rêves…

Avec Marc Gutekunst, elle crée LIRETHNO